François Lavallée est nommé membre d’honneur 2020 de l’OTTIAQ

5 novembre 2020

Catégorie : Nouvelles

« C’est de la maîtrise de la syntaxe et de la richesse du vocabulaire que naît la clarté, pas du mépris de l’un et de l’appauvrissement de l’autre. » — François Lavallée, membre d’honneur 2020 de l’OTTIAQ Ce jeudi 5 novembre, l’Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (l’OTTIAQ pour les intimes) a nommé membre d’honneur un homme qui … Lire la suite

Discours de réception comme membre d’honneur de l’OTTIAQ de François Lavallée, trad. a., prononcé le 5 novembre 2020 à midi

5 novembre 2020

Catégorie : Nouvelles

Monsieur le Président,Madame la Directrice générale,Mesdames et Messieurs les invités d’honneur,Chers collègues et amis, Je fais partie de la toute dernière génération de traducteurs ayant connu le crayon au plomb et la gomme à effacer comme outils de travail. Près de 40 ans plus tard, je suis invité à réfléchir avec des collègues à l’incidence … Lire la suite

Propos subversifs sur l’accord du participe passé

22 septembre 2020

Par François

Catégorie : Articles

Depuis un certain temps, des voix s’élèvent pour réclamer une réforme de l’accord du participe passé avec le verbe avoir. Rappelons cette règle : Le participe passé conjugué avec le verbe avoir s’accorde en genre et en nombre avec le complément direct si celui-ci est placé avant le verbe. Cette règle a l’air compliquée parce qu’elle … Lire la suite

Les cendres

31 août 2020

Par Thomas

Catégorie : Articles

Après la mort de sa femme, un homme se remarie avec une femme vile. On ne sait pas si l’homme lui aussi est vil ou s’il a seulement mauvais jugement. L’histoire n’a pas retenu ces éléments, parce que notre récit s’est déroulé à une époque où nul homme ne pouvait être assez vil ou avoir … Lire la suite

Modeste contribution à la géosémantique de l’Internet : le cas based in

18 août 2020

Par Thomas

Catégorie : Articles

Si vous avez régulièrement fréquenté les eaux d’Internet dans les dernières années, vous savez sans doute qu’au XXIe siècle, on ne se contente plus de vulgairement habiter dans une ville comme n’importe quel insignifiant quidam – on y est based in. Cette distinction est à placer sur l’échelle sur laquelle s’opposent déjà « habiter Ville-XYZ » (transitif direct) … Lire la suite

Excellence et Hakuna Matata : une discussion avec Alexandra Brousseau

10 août 2020

Par Edgar

Catégorie : Entrevues

Alexandra, on te connaît comme une traductrice et réviseure redoutable – dans le bon sens du terme, évidemment. Y a-t-il eu des moments, que ce soit au début de ta carrière chez Edgar, en 2011, ou dans d’autres contextes, où tu as senti que tu devais redoubler d’efforts pour qu’on reconnaisse tes qualités professionnelles? Précision : … Lire la suite

La carte et le territoire

13 juillet 2020

Par Thomas

Catégorie : Articles

Je n’ai jamais beaucoup aimé cette idée voulant que la langue soit un système arbitraire criblé d’exceptions incompréhensibles, presque illogiques – cette idée qu’on soulève dès que notre ignorance devant une incohérence ou une subtilité ou une distinction nous agace : c’est la faute de la langue, qui comme la télécommande n’est jamais dans le pli … Lire la suite

Les services professionnels

6 mai 2020

Par Edgar

Catégorie : Articles

Il n’y a pas de façon polie de le dire (mais j’essaie fort) Marie-Eve Castonguay Ma coiffeuse travaille les cheveux comme un·e Edgarien·e un texte : avec minutie et savoir-faire – avec art. Je lui confie mes cheveux depuis plus de dix ans. Chaque fois, je lui donne une idée générale de ce que je souhaite, … Lire la suite

Maîtriser la langue, ça veut dire quoi?

29 avril 2020

Par François

Catégorie : Articles

Quand vous commencez une phrase, êtes-vous capable de la finir?  Avec ma manie du mot juste et mon amour de la langue classique, je risque parfois de passer pour un puriste. En même temps, dans mon milieu – celui de la traduction –, je constate que je fais preuve d’une ouverture plus grande que la … Lire la suite

Deux mètres

20 avril 2020

Par François

Catégorie : Articles

Deux mètres. Noli me tangere. Ne me touche pas. Avant, j’avais peur de toi parce que le monde entier me paraissait hostile, ontologiquement. Aujourd’hui, j’ai une bonne raison, une raison objective, et on travaille très fort pour me rappeler à chaque instant que tu es effectivement dangereux. Deux mètres : on a enfin mesuré la distance … Lire la suite