Elle en est rendue où, l’aspiring 46er?

1 novembre 2018

Par Fanny Jane

Catégorie : Articles

Tout d’abord, c’est quoi, une aspiring 46er? C’est une personne qui travaille activement à atteindre les 46 plus hauts sommets des Adirondacks. Et moi, je me situe où parmi ces gens follement motivés? À 18 cimes de l’objectif!

À l’été 2016, mon partenaire de randonnée et moi avons sillonné d’un bout à l’autre les sentiers de 11 de ces montagnes. Et depuis? Les sentiers de 11 autres seulement. Mais qu’est-ce qui a bien pu nous ralentir de la sorte? Un manque de motivation, une réorientation des activités de fin de semaine, une tragédie? Non, non et NON!

Le fin fond de l’histoire : un petit schtroumpf s’est amusé à alourdir notre charge à porter…

D’abord la mienne

Puis la sienne

Sans plus tarder, voici mes suggestions pour ceux qui ont envie d’allier escapade routière et dépassement de soi.

Lower Wolfjaw (25 semaines de grossesse). Je vais être honnête : je ne ferai pas des pieds et des mains pour vous vendre cette destination. Son sommet boisé n’est pas des plus enchanteurs. En un mot : « Bof… » En revanche, son ascension est, sans contredit, des plus chill! Enceinte ou pas, c’est un bon point de départ. Randonneurs dégourdis, vous pouvez facilement faire d’une pierre deux coups avec Upper Wolfjaw, la montagne voisine.

Street et Nye (26 semaines de grossesse). Sortie bouetteuse à souhait et pas trop ardue. Le deuxième trimestre a beau être synonyme de regain d’énergie pour certaines, il ne fait quand même pas de miracles : la madame s’y remet tranquillement pas vite avec l’aide d’une bonne poignée de jujubes. Ce que j’ai le plus aimé de cette sortie : le deuxième sommet se trouve à cinq minutes top chrono du premier. À faire quand la motivation traîne un peu de la patte! Anecdote : j’ai dû traverser un cours d’eau en marchant sur un tronc d’arbre humide et glissant... à deux mètres du sol. À ceux qui me sermonnent d’être une crisse de folle, je réponds que je suis, en effet, une crisse de folle, mais que j’ai aussi beaucoup d’expérience, de bons réflexes et la capacité de prendre des risques calculés. La preuve : je ne suis pas tombée. Dans les bois, il faut à la fois connaître ses limites et se faire confiance.

Macomb, East Dix (Grace Peak) et South Dix (Carson Peak) (27 semaines de grossesse). Randonnée de onze heures à l’aube du troisième trimestre. ’Nough said. Et ça, c’est sans compter l’heure de marche à faire la veille pour se rendre au campement et l’heure de marche à faire le lendemain pour regagner la voiture. Je tiens quand même à préciser un truc de plus : ne planifiez pas de redescendre par Macomb.

Paroi rocheuse qui mène au sommet du mont Macomb…
ou à votre tente (si vous êtes du genre casse-cou invétéré)

Colden (28 semaines de grossesse). Un défi cardio plus ou moins technique comme on les aime! Et la cerise sur le gâteau? Une vue absolument É-POU-STOU-FLANTE! Anecdote : j’ai dépassé (par la gauche, bien sûr) un groupe de randonneurs québécois. Une dame lance haut et fort : « Elle est chanceuse, elle, d’avoir quelqu’un qui transporte tout son stock! » « Hein, mais c’est de moi que tu parles? », lui ai-je demandé avant de me retourner, une main sur le ventre bien rond, et de lui dire que, moi aussi, je transportais quelque chose, un paquet bien précieux. Elle a patiné et patiné, et je n’ai pas pu m’empêcher d’en ajouter une couche en jouant la carte de la fausse humilité : « Oui, c’est pour ça que je suis un peu essoufflée et que j’avance moins vite que d’habitude. » Je lui ai souhaité une belle journée avant de repartir à la course. #dontmesswiththepreggo

Vue du faux-sommet de Colden

Marshall (petit schtroumpf a 8 mois). Première nuit sans papa et maman pour petit schtroumpf. Nous avions l’intention de combiner l’ascension de ce mont à celle de Cliff et de Redfield, mais avons manqué de temps. Prévoir au moins deux nuits en forêt si c’est votre plan. Le sentier que nous avons emprunté, chargés comme des mules, pour nous rendre au pied du mont Marshall longe le lac Avalanche, et c’est de toute beauté! Avis aux parents de gigoteux en quête d’air frais : ce sentier est aussi très amusant avec sa panoplie de pontons et d’échelles. Par contre, les sentiers qui mènent au sommet de Marshall, Herbert Brook et Cold Brook Pass, sont de vrais labyrinthes à obstacles.

De toute beauté, je vous dis!

Dix et Hough (petit schtroumpf a 11 mois). Deux nuits chez grand-maman pour petit schtroumpf. S’élevant à 4 857 pieds d’altitude (ou 1 480 mètres pour les faiseux), le mont Dix est au sixième rang des plus hauts monts de l’État de New York et offre une splendide vue panoramique. Certains choisissent de jumeler ces deux monts à Macomb, East Dix et South Dix… et de les faire dans une seule et même journée. Ça vous dit? Ça se fait. Mais assurez-vous de péter le feu.

Blake (petit schtroumpf a 1 an!). Séjour de deux nuitées dans les environs de Lake Placid pour grand-maman et beau-grand-papa en échange de leurs services de garde de petit schtroumpf. Le mont Blake ne fait que 3 960 pieds d’altitude, mais son sentier architechnique s’étire sur 14,6 miles (c’est 23 km et demi, ça!). La pensée du jour : « Si je tombe, je me fends le crâne. » Soyez donc bien reposé et, surtout, n’oubliez pas d’éveiller le petit singe qui sommeille en vous. Vous en aurez besoin! Un exploit de taille fort agréable moyennant une bonne dose de zénitude. Votre bière au Big Slide n’aura jamais été aussi bien méritée.

Vous trouvez tout ça bien beau, mais avez envie de marcher AVEC vos enfants? Optez pour une randonnée plus courte. Il y en a des tonnes!

Pique-nique au sommet du mont Ellen, au Vermont

Plutôt envie d’un défi sportif reconnu? Je vous propose le Saranac Lake 6er ou encore l’ADK Fire Tower Challenge. Nous avons fait plusieurs de ces randonnées, et tout le monde a aimé – surtout petit schtroumpf!

Voilà. La grossesse et la parentalité espacent peut-être les sorties de rando, mais elles ne les anéantissent pas pour autant. Ne laissez donc pas les défaitistes corrompre votre esprit aventurier!

Bougez et amusez-vous!